Les articles

43 articles

Découvrez l'ensemble des articles rédigés par la communauté.

Retour de vacances : que faire de mes appareils informatiques

Alors que les vacances arrivent doucement à leur terme et que la rentrée pointe gentiment le bout de son nez, nous vous proposons de faire un petit check-up des appareils que vous avez sans doute intensément (ou pas) utilisé cet été afin de prolonger leur durée de vie. C’est parti ! PC portable Il vous est peut-être arrivé d’emmener votre PC portable avec vous pendant vos congés. Que ce soit pour consulter vos mails à la plage (on espère que ce n’était pas le cas), pour regarder un film au camping ou pour tout autre chose, il a sans doute eu par moment des coups de chaud qui ont eu pour conséquence de faire tourner le ventilateur à plein régime. Malheureusement pour vous, ce grand volume d’air brassé n’était pas de l’air frais, bien au contraire. Pour éviter qu’à la reprise votre PC ne chauffe trop et tombe en rade, il est astucieux de nettoyer l’intérieur de votre ordinateur. La poussière est l’ennemi de votre PC car elle se dépose tout autour des composants et finit par colmater la grille d’aération. Par conséquent, votre ordinateur a plus de mal à expulser l’air chaud vers l’extérieur et le PC est moins bien refroidi. Le moyen le plus simple est de s’armer d’un aérosol dépoussiérant (si possible muni d’une tige). Appliquez de légères pressions sur le spray pour que les petites poussières ou les petites miettes qui ont pu s’incruster soient évacuées. Si vous en avez la possibilité, dévissez le capot du PC portable pour procéder à cette opération. Si ce n’est pas possible, faites souffler le spray d’air sec à travers les ouvertures d’aération. Le fait d’utiliser votre ordinateur portable sur une surface qui n’est pas parfaitement plane a aussi pour conséquence d’altérer la circulation d’air. Si vous tenez tant à utiliser votre laptop pendant que vous êtes confortablement dans votre lit, utilisez un support surélevé (et éventuellement ventilé) pour que la chaleur puisse être efficacement dissipée. En évitant toute surchauffe, vous prolongez la durée de vie de votre ordinateur portable. PC de bureau Votre PC de bureau, cette tour que rien ne peut atteindre … sauf peut-être la poussière. Car le refrain est le même qu’avec les ordinateurs portables : la poussière qui se loge au fur et à mesure dans les parties internes du PC lui porte préjudice. Une fois de plus, le remède reste le même : dépoussiérer à l’aide d’une bombe d’air sec. Vous vous débarrasserez ainsi de moutons de poussière qui ont élu domicile dans votre unité centrale depuis probablement des lustres. Cette fois-ci il faudra nettoyer LES ventilateurs présents dans le boitier car il y en a généralement un placé tout près du processeur et un autre situé à l’arrière du boitier. Là encore, il convient d’ouvrir la carcasse de l’appareil pour avoir vraiment accès aux composants, à condition que ce soit possible. Si un sceau est collé au niveau des ouvertures, n’insistez pas. Utilisez la bombe de biais pour que la poussière ne s’envole pas puis retombe. Évitez également de faire le dépoussiérage dans une pièce où il y a de la moquette : en ouvrant votre tour des fibres textiles pourraient s’y immiscer. C’est aussi l’occasion d’enlever les miettes du clavier grâce à la bomba à air sec. Smartphone, tablette et écouteurs sans fil Ils nous ont permis d’immortaliser nos meilleurs souvenirs, de rester en contact avec nos proches, de retrouver notre chemin, de nous ambiancer en musique et j’en passe : nos smartphones et tablettes ont – comme d’habitude – été nos meilleurs alliés. Puisqu’ils nous ont accompagné partout, il est judicieux de les nettoyer un peu. Mais attention, il ne faut pas s’y prendre n’importe comment, au risque de les abîmer. Après avoir éteint votre appareil, essuyez-le avec une lingette désinfectante qui ne contient pas de javel. Attention tout de même aux éventuels orifices présents pour ne pas les mouiller, surtout si votre écran possède un revêtement hydrophobe qui risque de faire glisser les gouttes vers les extrémités. Ensuite, il convient de nettoyer les connecteurs de charge qui ont peut-être été en contact avec du sable. Une petite brosse aux poils souples fait l’affaire. Il n’est pas conseillé d’opter pour un cure-dent car ce dernier peut finir par endommager le connecteur. Cela est tout aussi valable pour les boîtiers de charge de vos écouteurs Bluetooth qui vous en remercieront. Imprimante Changement d’ambiance pour votre imprimante qui après des semaines d’inactivité va reprendre du service à l’approche de la rentrée. Il est temps de graisser à nouveau les rouages de votre machine pour qu’elle fonctionne sans problème. Si vous n’utilisez pas régulièrement votre imprimante l’encre finit par sécher, surtout en période de fortes chaleurs. Dès lors qu’elle n’a pas été utilisée pendant plus d’une semaine, il est conseillé de nettoyer les cartouches pour enlever la couche d’encre séchée qui a pu se former. Pour y parvenir, dans la majorité des cas, il suffit de lancer un programme de nettoyage depuis le logiciel de votre imprimante. En plus des cartouches d’encre, les buses/têtes d’impression peuvent aussi être nettoyées. Si votre imprimante ne propose pas de logiciel ou de programme d’entretien intégré, retirez les cartouches et frottez délicatement les buses avec un coton tige imbibé d’eau chaude. Il est sans doute utile de consulter ces 3 manières simples de dépanner votre imprimante. Appareil photo & drones Des étoiles plein les yeux, des souvenirs pleins la tête et des photos plein les appareils. Le moment est venu de faire du tri parmi vos clichés mais aussi de faire DES copies du contenu de votre appareil photo. Oui, des copies car on n’est jamais trop prudent. Ne laissez pas vos photos et vidéos de vacances uniquement sur la carte SD de votre appareil photo. Pour parer aux éventuelles pertes, corruptions de données ou pannes d’ordinateur, il convient de garder plusieurs exemplaires de votre sauvegarde. Entre solution cloud, disque dur interne, disque dur externe, carte mémoire et clé USB, vous avez l’embarras du choix. Notre conseil : combiner une sauvegarde physique que l’on conserve à l’abri chez soi et une sauvegarde en ligne pour y avoir accès n’importe où, n’importe quand. Avant de ranger votre appareil photo ou votre drone pour un petit moment, pensez à les recharger une dernière fois. En ne le faisant pas, vous courrez le risque de les voir ne pas se réveiller après une longue période d’hibernation. Montres et bracelets connectés A votre poignet toute la journée, vos montres connectées et bracelets connectés ont besoin d’un petit brin de toilette. Il est à présent l’heure de dire au revoir à la sueur, à la poussière ou aux restes de crème solaire qui ont pu s’y accumuler durant vos aventures. En fonction de la matière dont est composée le bracelet (silicone, cuir, métal, tissu …), le nettoyage n’est pas forcément le même. Pour en savoir plus, voici nos meilleurs conseils et astuces pour entretenir sa montre connectée. GPS Synonyme de départ en vacances au début de l’été, il devient ensuite synonyme de retour à la maison. Le GPS a besoin à son tour d’un peu de repos après être resté accroché de longues heures au pare-brise sous un soleil de plomb. Dès lors qu’il n’est plus utilisé, rangez-le dans sa housse ou à défaut dans sa boîte et emmenez-le chez vous plutôt que de le laisser dans la boite à gants.

Les gestes pour garder son casque VR en bon état

L’entretien d’un casque VR, ce n’est pas sorcier. Un petit coup de chiffon par ci, une petite vérification de mise à jour par là et le tour est joué. Vous connaissez sans doute ces conseils de bon usage et d’entretien mais nous vous proposons tout de même de les passer rapidement en revue pour vous mettre à l’abri de tout dysfonctionnement. Nettoyer son casque VR Votre cher casque de réalité virtuelle vous transporte dans une autre dimension, à tel point que pendant chacune de vos aventures, vous y laissez de la sueur, des traces de doigt et bien d’autres encore. Votre mission ultime, à chaque fin de session de jeu, consiste donc à nettoyer rapidement votre casque. Voici comment. Nettoyage des parties extérieures Dans ce match contre les bactéries, les germes et la poussière, votre arme la plus efficace sera la lingette antibactérienne. Fort de son action désinfectante, elle saura mettre les compteurs à 0 avant le match retour lors de la prochaine utilisation. C’est d’autant plus important si le casque est partagé et passe de tête en tête. Pensez tout de même à passer un coup de chiffon juste après pour éliminer l’excédent d’humidité. Bon à savoir : cela est aussi valable pour les contrôleurs Nettoyage des lentilles Passons au niveau suivant. Il est maintenant question de nettoyer les lentilles afin d’avoir une vision toujours parfaite. Même quand elles vous semblent propres, frottez-les quand même délicatement à l’aide d’un tissu microfibre sec. Et s’il s’avère que des traces sont visibles sur les lentilles, le mieux est de vous procurer un spray de nettoyage conçu pour ce genre de produit et sans alcool. Pourquoi ? Premièrement, dans le feu de l’action, les yeux peuvent toucher les lentilles alors il serait dommage que votre partie de jeu s’arrête plus tôt que prévu. Deuxièmement, certains produits non adaptés risquent d’endommager les lentilles de manière irrémédiable … Game over. Mises à jour Casque Comme presque tous les appareils électroniques modernes, votre casque VR dispose d’un firmware et donc est susceptible de recevoir des mises à jour. Ces mises à jour servent surtout à corriger des bugs qui auraient été repérés, à colmater d’éventuelles failles de sécurité et dans certains cas à légèrement améliorer l’expérience d’utilisation. Si vous avez de la chance, vous pouvez profiter de certaines mises à jour qui apportent leur lot de nouveautés qui permettent d’enrichir un peu plus l’expérience de jeu. Les modes de déploiement de ces mises à jour varient d’un casque à un autre mais avec les casques VR autonomes, il est de coutume que la mise à jour se fasse automatiquement. Il suffit que le casque soit connecté en Wi-Fi et que le smartphone qui lui est associé se trouve à proximité. Dans d’autres cas, la mise à jour se fait de manière manuelle. Il faut donc se rendre dans les paramètres et rechercher la mise à jour pour l’installer. Matériel associé La mise à jour du casque n’est que l’un des pendants du processus de maintien de la stabilité et des performances. Car, surtout dans le cas des casques VR qui se branchent sur un PC, il faut que le reste de l’équipement soit à jour. Cela signifie que le système d’exploitation, les pilotes mais aussi la plateforme de lancement des jeux (Steam, Windows Mixed Reality Portal …) disposent de la version la plus récente possible. Si dans certains cas le fait de ne pas avoir fait les mises à jour n’est pas dramatique, dans d’autres cela peut être critique et conduire à des erreurs, voire à une impossibilité de lancement. Calibration La calibration est nécessaire lors du premier lancement afin que tout soit parfaitement en place lorsque vous lancerez vos jeux. En règle générale, cela ne bouge pas mais parfois, il est utile de procéder au recalibrage de votre casque. Si par exemple vous changez le lieu ou la pièce de votre installation, étant donné que l’environnement n’est plus le même qu’à l’accoutumée, mieux vaut procéder à un nouveau calibrage afin de ne pas être gêné ou pire, se blesser. Quelques bonnes pratiques Il est fortement recommandé de bien ranger la zone dans laquelle vous comptez vous installer, surtout si votre jeu implique des déplacements. Il est malheureusement très facile de se faire mal ou de casser du mobilier en pleine expérience de jeu. Si vous avez des animaux de compagnie, emmenez-les – dans la mesure du possible – dans une autre pièce afin de ne pas risquer de vous blesser ni de les blesser. Prévenez également votre entourage que vous comptez utiliser votre casque de réalité virtuelle et que par conséquent, toute irruption dans la pièce est potentiellement dangereuse. Enfin, pensez à faire des pauses car l’utilisation prolongée d’un casque VR peut conduire, entre autres, à des maux de tête. Si vous ne comptez pas utiliser votre set de réalité virtuelle pendant un long moment, retirez les piles des contrôleurs. Il ne vous reste plus qu’à profiter de votre casque de réalité virtuelle. Enjoy !

5 pannes de cafetière à résoudre soi-même

Ah le café du matin … aussi nécessaire que celui d’après le déjeuner et que tous les autres, quelle que soit la fréquence à laquelle vous buvez du café. Vous rencontrez malheureusement des problèmes avec votre machine à café ? Et si on vous disait que vous pouvez dépanner votre chère machine plutôt que d’en acheter une nouvelle ? Découvrez comment vous y prendre pour faire face à quelques-uns des problèmes les plus récurrents. Mon café n’est pas assez chaud Pour les amateurs de boissons caféinées froides, il y a le frappuccino. Si au contraire vous comptiez vous réchauffer avec un bon café brûlant et que ce dernier est tout au plus tiède, votre cafetière n’est pas en panne pour autant. Voici comment vous y prendre. Il se peut que par une manipulation involontaire vous ayez modifié la température de délivrance du café. C'est fréquent si votre machine à café règle la température non pas de manière précise mais avec une combinaison de touches (sur certains expresso avec broyeur par exemple). Il vous suffit alors de vous référer à la notice d’utilisation de votre appareil pour revoir la procédure de sélection de température du café. L’autre solution pour vous assurer d’avoir un café chaud est de préparer votre vaisselle en amont. Cela peut paraître bête mais rincer votre tasse à l’eau chaude juste avant de vous servir votre café permet de réduire l’écart de température entre le contenant et le contenu. Votre café n’en sera que plus savoureux. Le café coule sans s’arrêter Voici un problème qui peut vite se transformer en mini-catastrophe (surtout si vous êtes déjà en retard). Alors que vous vous affairez, vous vous apprêtez enfin à engloutir votre café quand soudain vous vous rendez compte qu’il a débordé et qu’il vous faut tout essuyer. L’origine de ce problème provient d’un déréglage de la machine. Comme on dit, "l’erreur est humaine" donc cette modification des réglages peut avoir eu lieu par inadvertance, dans quel cas il suffit de choisir à nouveau la bonne quantité de café à produire. Il peut aussi s’agir d’un bug de votre machine à café qui aura donc besoin de passer par la case Réparation pour changer quelques pièces d’électronique. * De l’eau s’écoule de dessous ma machine à café Autre souci qui nécessite que vous épongiez votre plan de travail : une fuite d’eau en provenance de la machine à café. Dans ce cas de figure, les causes peuvent être multiples alors il est important de prêter attention à quelques détails. Premièrement, sur une machine de type expresso ou sur une cafetière à dosette, vérifiez que le collecteur situé sous la grille n’est pas rempli. Si de l’eau s’y est accumulée, elle fini par déborder en faisant croire à une fuite. Sur un expresso broyeur, ouvrez la trappe où se situe le groupe café (qui sert à compresser le café avant qu’il ne soit infusé) et extrayez-le pour le rincer. S’il est obstrué par du café, cela peut perturber la circulation de l’eau qui peut finalement s’écouler sous la machine. Profitez-en également pour nettoyer les autres éléments accessibles de votre machine. Si malgré tout de petites flaques persistent lorsque vous préparez vos boissons chaudes, une intervention sur la machine est nécessaire. * Mon café ne coule pas Si à l’inverse, rien ne coule de votre cafetière, voici ce qui peut en être la cause. Deux raisons très liées et qui peuvent justifier le fait que peu ou pas de café ne sorte sont un mauvais placement du réservoir ou une présence insuffisante d’eau dans le réservoir. Faites donc le nécessaire. Ce peut être aussi la conséquence de la présence d’une trop grande quantité de café dans le porte-filtre pour une cafetière à filtre par exemple. Cela peut aussi être le cas s’il y a trop de café moulu dans le percolateur. Dans la même veine, si sur un expresso broyeur la mouture est trop fine, le café risque de ne pas s’écouler correctement. Pour rappel, le réglage de la mouture de café doit se faire impérativement pendant que l’appareil est en marche. Enfin, la dernière explication possible de ce problème est tout simplement un entartrage de la machine à café. Ma machine a café est bloquée après le détartrage La solution à long terme pour préserver au maximum sa machine à café est d’effectuer des détartrages réguliers afin que les éléments internes ne se colmatent pas de calcaire. Seulement il peut arriver qu’après que vous ayez lancé la procédure de détartrage votre machine se retrouve bloquée. En général, après avoir utilisé du produit détartrant, il faut rincer les circuits internes de la machine à café non pas une mais plusieurs fois. Après un rinçage, la cafetière peut estimer que la procédure n’a pas été menée à son terme. En fonction du modèle que vous possédez, il peut parfois être nécessaire de faire un reset de détartrage pour que le compteur se mette à 0 et vous prévienne lorsque le cycle d’utilisations avant le prochain détartrage est fini. * En cas d'autre problème, un dépôt de votre machine à café au comptoir de votre magasin Darty sera sans doute nécessaire. Pour en avoir le cœur net, contactez l'assistance téléphonique au 0 978 970 970.

Comment bien utiliser sa machine à bière

Avec le retour des beaux jours et l’arrivée de températures toujours plus chaudes, vous êtes nombreux à ressortir votre tireuse à bière pour vous rafraîchir. Voici donc un petit rappel concernant l’utilisation des machines à bière pour fuir les pannes (et la chaleur) et ainsi profiter d’une petite mousse en toute tranquillité. Choisir le bon équipement en fonction de sa machine à bière Avant tout, il est utile de rappeler qu’il existe différents types de tireuses à bière ayant des fonctionnements et des spécifiés qui varient. Ainsi, il existe des pompes à bière compatibles avec des fûts dits pressurisés et d’autres non pressurisés. La différence réside dans le fait qu’avec un fût pressurisé, la bière est distribuée directement à la bonne pression tandis qu’avec un fût non pressurisé, la bière a besoin d’être amenée à la bonne pression. Dans ce cas, cela se fait soit à l’aide d’un compresseur, soit à l’aide d’une cartouche de CO2. Pour les fontaines à bière utilisant du gaz carbonique, la cartouche de CO2 doit être remplacée en même temps que le fût à bière. Les pompes à bière équipées d’un compresseur, elles, peuvent être aussi bien être utilisées avec des fûts pressurisés qu’avec des fûts non pressurisés. Veillez à bien vérifier la compatibilité entre votre tireuse à bière et le fût que vous prévoyez d’acheter. En effet, certains modèles de machines à bière ne sont compatibles qu’avec certaines références de fût. Besoin de plus d’infos ? Découvrez comment bien choisir sa tireuse à bière. Pourquoi ma bière ne mousse pas ? Votre mousse ne mousse pas ? Le problème peut trouver son origine dans des causes variées. Vous ne vous en doutez peut-être pas mais les verres ont une incidence sur la qualité de la bière. Si un verre est sale, ou du moins s’il n’a pas été bien rincé après sa précédente utilisation, il peut dégrader votre boisson. Cela s’explique par le fait que le liquide vaisselle est un corps gras qui peut entrainer des résidus qui subsistent même après le lavage. La mousse risque alors de couler vers le fond du verre les prochaines fois que vous vous en servez. Pour éviter cela, privilégiez un lavage au lave-vaisselle ou en utilisant un détergeant non huileux. Une autre possibilité pouvant expliquer le manque de mousse peut être le faible niveau restant de CO2 dans une cartouche. Finalement, si la cartouche est complètement vide, la bière ne coulera plus. Enfin, l’une des causes les plus fréquentes de bière qui ne mousse pas est tout simplement la fraîcheur insuffisante de la boisson. Nous vous expliquons dans la section suivante comment faire pour que votre bière soit la plus désaltérante possible en atteignant la température optimale. Quand mettre mon fût au frais ? Pour que votre bière soit à température, il faut penser en amont à mettre votre fût au frais. Une pompe à bière est en mesure de refroidir un fût mais cela est très long. Sachant qu’il faut entre 19 et 24 heures à une fontaine à bière pour suffisamment refroidir de la bière, mieux vaut alors ranger votre fût au réfrigérateur pendant au moins 12 heures avant de l’installer dans votre tireuse à bière. Il sera alors plus facile et plus rapide à votre machine de faire atteindre à la bière une température de consommation acceptable (2°C à 6°C). C’est d’autant plus vrai si la température ambiante dépasse les 25° C. De même, en fonction du nombre de personnes présentes, prévoyez 1 ou plusieurs fûts de rechange à conserver au frais afin de ne pas vous retrouver dans l’impossibilité de servir de la bière fraîche. Enfin, sachez que si vous remarquez que votre tireuse à bière fait du bruit alors qu’elle n’est pas en utilisation c’est tout à fait normal : c’est le signe que la machine maintient la bière à la bonne température et à la bonne pression. A présent que vous avez toutes les clés en main pour profiter de votre machine à bière, il ne vous reste plus qu’à vous laisser tenter par le type de bière de votre choix. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Mon SteamOne ne fait pas de vapeur

Vous avez peut-être été confronté au problème suivant : votre défroisseur SteamOne ne produit aucune vapeur. Au cas où vous vous posiez la question, il ne s’agit pas d’une panne. Nous vous expliquons dans cet article comment faire pour que tout rentre dans l’ordre. Pas de vapeur à la première utilisation Que ce soit à la maison ou en voyage, votre SteamOne vous permet en plus de défroisser vos vêtements, de désinfecter les matières textiles. Seulement, vous avez peut-être constaté lors de la première utilisation de votre défroisseur que celui-ci n’émet aucune vapeur et reste étrangement silencieux. La cause du problème Cela se produit parce que la pompe, situé au niveau du manche, est bloquée. Lorsque le produit est entreposé pendant de longues périodes, la membrane de la pompe finit par s’assécher. Les modèles suivants peuvent particulièrement être sujets à ce problème : SteamOne EUDTC120B SteamOne EUNS150B SteamOne EUXL400B SteamOne EUFD80B Foldable (pliable) Heureusement il y a une solution très simple et efficace pour contrer ce désagrément. La solution Avant d'envisager de vous déplacer pour vous rendre au comptoir SAV de votre magasin Darty, sachez qu'il vous est possible de réparer ce dysfonctionnement directement de chez vous. Voici comment faire : Retirez le réservoir Tapotez le milieu du manche afin de décoller la membrane de la pompe Remplissez le réservoir d’eau puis réinstallez-le à son emplacement Branchez le défroisseur Actionnez la vapeur Vous pouvez vous aidez de cette vidéo. Vous devriez vous rendre compte que votre SteamOne fonctionne normalement à présent. Que faire si mon SteamOne ne fait plus de vapeur Si après plusieurs utilisations sans problème particulier vous constatez que votre défroisseur ne fait plus de vapeur, voici quelques éléments qui pourraient vous aider. Il pourrait tout simplement s’agir d’un manque d’eau dans le réservoir. En fonction du modèle de SteamOne en votre possession, le réservoir peut être plus ou moins grand. Par conséquent, la vapeur peut s’arrêter plus ou moins vite. Si le niveau d’eau dans le réservoir est suffisant mais que rien ne sort, il se peut que votre défroisseur soit entartré. Pour éviter cela, pensez à détartrer votre défroisseur SteamOne tous les 2 mois environ. Comment détartrer ? Pour ces modèles de défroisseur, le détartrage s’effectue en remplissant le réservoir d'un mélange de 1/3 de vinaigre blanc et 2/3 d’eau. Mettez ensuite en route le défroisseur et attendez quelques secondes que celui-ci atteigne sa température optimale de fonctionnement. Actionnez la vapeur jusqu’à épuisement complet du réservoir. Attention de ne pas actionner votre SteamOne près de vos vêtements : des résidus de calcaire vont être libérés par le défroisseur et risquent de tâcher vos habits. Débranchez ensuite votre appareil et remplissez le réservoir avec de l’eau du robinet. Rebranchez le défroisseur et activez de nouveau la vapeur jusqu’à ce que le réservoir soit totalement vide. Votre défroisseur SteamOne est à présent débarrassé du tartre et devrait de nouveau fonctionner sans problème. Si d’aventure, même après une opération de détartrage, votre SteamOne ne délivre plus de vapeur, rendez-vous au comptoir SAV de votre magasin Darty.

Mon sèche-linge agit bizarrement, est-ce grave ?

Alors que votre sèche-linge fonctionne correctement, il peut arriver que du jour au lendemain il se mette à se comporter de manière étrange. Alors est-il normal que la durée qui est présentée sur l’afficheur reste fixe ? Comment se fait-il que mon linge sente mauvais en sortant du sèche-linge ? D’où vient l’eau au sol sous mon sèche-linge ? Pourquoi mon linge ne sèche pas et est toujours froid ? Nous donnons les explications probables et ainsi que des solutions pour répondre à ces questions. L’écran affiche toujours la même durée pendant longtemps Vous avez peut-être l’étrange sensation que les minutes ne passaient pas et que le programme de séchage était toujours en cours. Bien que cela soit préoccupant, il ne s’agit pas d’un problème. En fait, l’afficheur présent sur le sèche-linge est un indicateur de temps restant et non une minuterie. La nuance réside dans le fait que le temps qui est affiché est donné à titre purement indicatif. La durée réelle de séchage varie énormément en fonction du taux d’humidité du linge. En toute logique, plus le linge est trempé, plus il faudra en réalité de temps pour atteindre un bon résultat de séchage. Le temps effectif de fonctionnement du sèche-linge dépend également du programme sélectionné (prêt à ranger, prêt à porter, prêt à repasser, séchage intensif etc). Sur certains modèles, il existe un mode "Défroissage" qui consiste à continuer de faire tourner le tambour après la fin du programme pour éviter que le linge ne stagne. Cela se produit jusqu’à une certaine durée prédéfinie ou jusqu’à temps qu’il y ait une intervention de votre part. Si malgré tout vous constatez des incohérences entre le temps affiché et le résultat de séchage, il peut s’agir d’un problème technique. Faites alors appel à Darty pour une intervention. * Mon linge reste froid Il vous est peut-être arrivé de constater qu’après avoir chargé vos vêtements dans le sèche-linge, vous les retrouviez froids. Cela est sans doute dû au fait que la quantité de linge placée dans l’appareil est insuffisante. Vous vous demandez sans doute ce que cela a à voir avec le résultat de séchage. C’est très simple : le sèche-linge calcule le taux d’humidité du tambour afin d’ajuster au mieux les paramètres du cycle. S’il n’y a pas assez de linge dans la machine, certains modèles ne parviennent pas à déterminer le taux d’humidité exact et ne vont donc pas être en mesure de chauffer. Mon sèche linge ne sèche pas Qu’en est-il quand le linge ressort mouillé du sèche-linge ? Il est probable que cela ait un rapport avec le lavage de votre linge. En effet, si lors de la lessive votre machine à laver n’a pas assez bien essoré le linge, le sèche-linge aura par la suite du mal à sécher efficacement les vêtements. Il peut rapidement saturer en chaleur et se mettre en sécurité pour éviter tout problème. Et à quoi peut être dû un linge trop gorgé d’eau ? Il se peut que sur votre lave-linge vous ayez malencontreusement baissé la vitesse d’essorage. Une autre possibilité serait que votre machine à laver n’essore plus à cause d’un filtre de vidange bouché. Si malheureusement votre sèche-linge ne sèche pas ou que le linge reste froid alors qu’il y a assez de vêtements dans le tambour, il pourrait s’agir d’une panne. Contactez alors le service après-vente Darty. * Il y a de l’eau devant ou sous mon sèche-linge En cas de présence d’eau à proximité de votre sèche-linge, l’endroit où se trouve la flaque peut être un indice de la cause de ce désagrément. Si l’eau provient de devant le sèche-linge, le problème vient certainement du condenseur. Sur les sèche-linges à condensation, l’air chaud du tambour est refroidi et se transforme donc en eau grâce à ce fameux condenseur. Il arrive que lors du nettoyage du condenseur, les joints soient oubliés ; par conséquent, des fibres textiles peuvent s’accumuler contre le joint qui va perdre en étanchéité et par conséquent provoquer une fuite. C’est également le cas si le joint est tordu, déformé ou défectueux ou si les pinces du cache du condenseur sont mal mises. Si en revanche l’eau provient de sous le sèche-linge, cela peut signifier que le réservoir d’eau de condensation est plein. L’eau est stockée dans le bas du sèche-linge et elle est acheminée grâce à une pompe jusqu’au tiroir d’eau de condensation. Si le tiroir est plein, alors l’eau va déborder du socle vers l’extérieur. C’est pour cela qu’il est nécessaire de vidanger le tiroir après chaque utilisation. Si malgré tout de l’eau est présente sous votre sèche-linge et que vous ne vous trouvez pas dans les deux situations mentionnées ci-dessus, rapprochez-vous du service après-vente Darty. * Bon à savoir : sur les sèche-linges pompe à chaleur, le condenseur ne se retire pas. Pour le nettoyer il suffit d’enlever délicatement les fibres de textiles à l’aide d’une brosse. Sèche-linge qui sent mauvais Il n’est pas habituel de constater des mauvaises odeurs provenant d’un sèche-linge. Lorsque cela arrive, il s’agit généralement d’odeurs qui sont héritées du lavage. Parmi les causes fréquentes d’odeurs provenant du lave-linge on trouve l’utilisation excessive de lessive, une mauvaise vidange ou tout simplement le linge resté trop longtemps dans le tambour. Dans le cas où vos affaires sont restées plusieurs heures dans la machine à laver, pensez à lancer un rapide cycle de rinçage avant de sortir vos habits du lave-linge. Bon à savoir : si après un cycle de séchage vous ne comptez pas ranger tout de suite votre linge, pensez à laisser le hublot entre-ouvert afin de permettre une aération du linge qui évitera des odeurs dues à l’humidité résiduelle. Besoin d'une piqûre de rappel concernant l'entretien de votre sèche-linge ? Consultez la vidéo ci-dessous : * Le service après-vente Darty est joignable au numéro de téléphone suivant : 09 78 97 09 70.

Comment éviter les pannes de vidéoprojecteur

Que vous l’utilisiez pour regarder les derniers films hollywoodiens ou pour faire défiler un diaporama depuis votre ordinateur, votre vidéoprojecteur nécessite un peu de votre attention pour éviter qu’il ne flanche au moment où vous en aurez le plus besoin. Découvrons ensemble les pannes pouvant être évitées et quelques solutions au cas où vous rencontreriez un problème. S’assurer que le projecteur est clean Dépoussiérer les filtres On ne s’en doute pas forcément mais un des réflexes à avoir lorsque l’on possède un vidéoprojecteur est de le dépoussiérer de temps en temps, d’autant plus s’il s’agit d’un projecteur à lampe. Tout comme avec une ampoule domestique, la lampe d’un vidéoprojecteur produit de la lumière mais dégage aussi de la chaleur. Afin que cette chaleur ne soit pas fatale pour le projecteur, un système de ventilation est installé pour garder la température en dessous d’un certain seuil. Tout comme pour un ventilateur classique, l’air ambiant est brassé et par conséquent, les petites poussières et autres particules en suspension dans l’air sont amenées à pénétrer au sein du vidéoprojecteur. Pour préserver l’appareil, un système de filtres est installé et à pour mission d’empêcher les plus grosses particules de se frayer un chemin ; c’est exactement le même fonctionnement que le filtre d’un aspirateur. Il convient alors d’aspirer les filtres pour les débrasser des excédents de poussière qui qui ont pu s’y déposer. Dépoussiérer le ventilateur et l’objectif C’est aussi l’occasion de dépoussiérer le ventilateur du vidéoprojecteur. Pour cela vous pouvez vous munir de votre aspirateur ou bien d’une bombe à air sec à utiliser avec précaution. Profitez-en également pour nettoyer l’objectif par lequel l’image est projetée. De la poussière a pu s’y déposer au fil de vos utilisations. Choisir un environnement sain Pour éviter à l’avenir que le projecteur ne surchauffe, faites en sorte de ne pas obstruer les grilles d’aération. De même, assurez-vous que le vidéo projecteur est placé de manière parfaitement horizontale. Si tel n’est pas le cas, le flux d’air risque d’être irrégulier et donc insuffisant pour refroidir correctement l’intérieur de l’appareil, à la manière de ce qui peut arriver si un PC portable est posé sur les genoux ou sur un lit. Toujours pour optimiser le refroidissement, il est conseillé d’éviter d’utiliser le vidéoprojecteur dans des pièces exiguës où justement à cause du projecteur, la température de l’air peut grimper et rendre plus difficile le maintien dans la bonne fourchette de température. Pour finir, les émanations de fumées (tabac) sont également à éviter car elles entrent facilement dans le projecteur. Changer la lampe dès que c’est signalé Les possesseurs de projecteurs laser ne sont ici pas concernés car les lasers ont une durée de vie pouvant atteindre 20 000 heures. En revanche, dans le cas d’un projecteur classique, lorsque le quota estimé de durée de vie de la lampe est atteint, cela vous est signalé par un message ou par un voyant. Il peut arriver dans certains cas que vous constatiez que la teinte de couleur de votre image change. Cela est aussi le signe que votre lampe est en fin de vie. Procurez-vous sans attendre une lampe de rechange pour avoir l’esprit tranquille et éviter le blackout. Vous pouvez vous rendre dans votre magasin Darty le plus proche avec la référence de votre vidéoprojecteur pour commander la lampe compatible avec votre appareil. En ne procédant pas rapidement au remplacement de la lampe, vous risquez l’explosion de celle-ci, ce qui peut entraîner des problèmes supplémentaires. Si vous procédez vous-même au remplacement de la lampe, assurez-vous après le changement que la trappe de la lampe soit correctement fermée. Si tel n’est pas le cas, au prochain démarrage, le vidéoprojecteur risque de ne pas se lancer par mesure de sécurité. Bon à savoir : sur certains modèles, après le changement de la lampe, il est nécessaire de remettre le compteur à zéro. Cette procédure de réinitialisation doit être effectuée selon les instructions du manuel BONUS : Que faire si je n’ai pas d’image avec mon projecteur ? S’il arrive que votre vidéoprojecteur n’affiche rien voici quelques pistes qui pourraient vous dépanner : Un câble (HDMI, VGA etc) est mal branché : vérifiez que du côté de la source et du projecteur le câble est correctement enfoncé La télécommande ne fonctionne plus : si vous n’avez pas de piles de rechange, vous pouvez vous servir des touches de commandes présentes sur le vidéoprojecteur et dans certains cas, utiliser votre smartphone en guise de télécommande si ce dernier est équipé d’un émetteur infrarouge La vidéo ne s’affiche pas : vérifiez que le périphérique depuis lequel vous souhaitez lancer la vidéo (clé USB ou disque dur externe) est formaté en exFAT (découvrir comment formater une clé USB) ou que la définition du PC depuis lequel vous souhaitez projeter est compatible avec le vidéoprojecteur (pour l’utilisation d’un projecteur ne supportant pas le 4K, il faudra réduire la définition en 1080p ou 720p).

Les pannes les plus fréquemment rencontrées avec les drones

Le drone est un formidable outil qui permet de voir les choses avec une nouvelle perspective, ce qui est idéal pour les souvenirs de vacances par exemple. Il peut toutefois sembler que cet engin soit un peu capricieux par moment ou que vous vous retrouviez face à un problème qui vous empêche de le faire voler correctement. Voici donc quelques pistes qui pourraient vous aider si vous rencontrez un problème. Mon drone ne décolle pas C’est un problème qui peut être rencontré, surtout après un changement d’hélice. Si vous constatez que votre drone s’allume, se met en marche mais ne parvient pas à décoller, il y a fort à parier que le dysfonctionnement provienne des hélices. C’est plus précisément le montage des hélices qui est en cause ici. Bien qu’elles aient l’air banales, les hélices sont spécifiques. Les axes qui les entraînent sont unidirectionnels, et du fait qu’ils ne tournent que dans un sens, ils ne fonctionneront qu’avec les hélices qui sont profilées de la bonne manière. Si les hélices étaient toutes les mêmes, lorsque les rotors se mettraient à tourner, le drone iraient uniquement dans une direction. Avec des hélices antagonistes, un équilibre est créé et cela permet d’avoir une stabilité. Lors du changement des hélices, vérifiez donc bien minutieusement que les hélices sont correctement placées. En règle générale, des couleurs différentes, des détrompeurs ou des vis différentes sont utilisés pour les différencier. L’autre cause fréquente qui empêche le décollage est un mauvais calibrage du drone. En d’autres termes, votre engin ne sait pas quel est son point de retour pour se poser quand vous le lui ordonnerez. Dans ce cas, il est nécessaire de refaire la procédure de calibrage en suivant les indications du fabriquant. Dans un autre registre, un problème de décollage peut simplement venir du fait que la télécommande, le smartphone ou la tablette ne sont pas synchronisés avec le drone. Mon drone n’est pas stable en vol Si votre drone dérive, cela peut être à cause des conditions météorologiques. En effet, ces machines sont assez sensibles aux vents, surtout les petits modèles. Même une faible brise peut entraîner certains modèles à dévier légèrement. Assurez-vous aussi en conformité avec la réglementation en vigueur. L’autre raison peut être un mauvais calibrage ou un décollage effectué à partir d’une surface qui n’est pas plane. Ce petit détail a alors une incidence sur la manière dont le drone perçoit son environnement. J’ai un problème de retour avec mon drone Si votre drone est en vol mais que vous ne parvenez pas à le faire revenir à son point de retour, votre fin de vol risque de vous donner un peu de fil à retordre. Plus qu’une question de confort lorsque vous souhaitez faire vite revenir votre appareil à son point d’envol, c’est une question de sécurité au cas où par exemple le niveau de batterie de votre drone est critique. Pour remédier à ce problème il est là aussi nécessaire de recalibrer le drone, voire de le réinitialiser. Mon drone ne charge plus Si subitement votre drone ne charge plus ou que votre batterie n’est pas reconnue par l’appareil, il peut s’agir tout simplement d’un bug. Il faut alors attendre qu’une mise à jour soit déployée par le fabricant pour réparer le bug en question et vous permettre à nouveau d’utiliser votre drone. N’hésitez pas à vous rendre sur le site internet du fabricant pour vérifier régulièrement si de nouvelles mises à jour sont disponibles pour votre drone. Pensez également à mettre à jour l’application mobile de votre drone. Bon à savoir : Après chaque vol, chargez la batterie et stockez-la sans la replacez dans le drone J’ai des difficultés pour lire les vidéos Lorsque vous filmez avec votre drone, il peu arriver que vous ne soyez pas en mesure de consulter la vidéo depuis un autre appareil. Une des causes fréquentes de ce problème est le choix des codecs qui sont utilisés pour la prise de vue. Un codec de type H.265 peut ne pas être lisible sur certains appareils, surtout les plus anciens qui tolèrent mieux les médias en H.264. Dans ce cas il convient soit de faire une mise à jour de l’appareil que vous utilisez pour consulter les vidéos, soit de changer les paramètres vidéo du drone. Si les vidéos filmées par votre drone vous semblent légèrement de travers, cela peut tout simplement provenir de la nacelle de la caméra. Sur certains modèles en effet, le module de la caméra est si conséquent qu’il a droit à une nacelle avec son propre système gyroscopique. Si cette dernière est mal calibrée, la vidéo risque d’être penchée. Il faudra donc procéder à une recalibration de la nacelle caméra. L’autre raison peut être un souci de carte mémoire. Pour choisir la carte SD de votre appareil, il faut que vous vous assuriez que ce dernier possède le minimum de performances requis. Pour de la HD, une carte mémoire de catégorie 10 devrait faire l’affaire mais si votre drone filme en 4K ou plus, tournez-vous des cartes V30 pour que vos vidéos soient bien enregistrées. Bon à savoir : Utiliser une carte SD avec une trop grande mémoire (type 256 Go) n’est pas forcément judicieux car il se peut qu’à cause de sa capacité élevée, elle ne soit pas reconnue par l’appareil.

Les problèmes de frigo les plus fréquents en été

Lorsque l’été arrive, on compte plus que jamais sur le réfrigérateur pour être soulagé de la chaleur, ne serait-ce que grâce aux boissons fraîches. Mais vous l’avez sans doute remarqué, c’est aussi en été que votre frigo a tendance à en faire des siennes. Si tel est le cas, voici ce qu’il faut savoir. Mon frigo ne fait plus de froid Si vous avez la mauvaise surprise de découvrir que les aliments présents dans votre réfrigérateur ont fondu ou commencent à se dégrader, cela signifie que votre frigo ne joue plus son rôle. Mais quelle est alors la cause du problème ? Il est fort probable que le compresseur (le moteur du réfrigérateur) se soit coupé à cause d’une sollicitation trop importante. Cet effort supplémentaire fourni par le compresseur est fréquemment dû aux chaleurs excessives. Plus la température grimpe et plus le compresseur doit hausser le rythme pour garder les aliments au frais. Mais dans le même temps, si vous augmentez le thermostat pour baisser encore plus la température, le compresseur tournera à plein régime, augmentant ainsi le risque de panne. Une fausse bonne idée qui peut entraîner la panne de votre frigo : le débrancher avant de partir en vacances. Cela aura l’avantage de faire baisser la consommation électrique en votre absence mais si vous possédez un modèle ancien, mieux vaut éviter. A votre retour, le compresseur risque de ne plus pouvoir démarrer en raison d’un arrêt prolongé. Mon frigo ne fait plus de froid mais mon congélateur fonctionne C’est un problème qu’on retrouve sur les réfrigérateurs à froid ventilé. Pour rappel, avec ces modèles, le froid du réfrigérateur provient en fait du congélateur et empêche l’apparition de givre. Il arrive malheureusement que le réfrigérateur soit pris en glace. Cela arrive notamment lorsque l’on ouvre trop souvent la porte du frigo pour aller chercher une bouteille d’eau bien fraîche. De l’air s’engouffre dans le réfrigérateur et la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur peut amener de la glace à se former et empêcher ainsi le ventilateur de tourner. C’est pour cela que la partie congélation, elle, continue à fonctionner normalement mais que la partie réfrigération peut produire du bruit (ventilateur gêné par la glace) ou entraîner de la présence d’eau ou de glace sous le dernier bac du congélateur. La solution pour que les choses rentrent dans l’ordre est de dégrivrer le frigo en le vidant des aliments qui y sont contenus et en le débranchant pendant au moins 48h. Mon frigo ne fait plus de glace Sur les réfrigérateurs américains, la prise en glace peut aussi avoir pour conséquence de bloquer la fabrique de glace. Dans ce genre de situation, c’est toujours l’ouverture et la fermeture répétée de la porte qui entraîne un afflux d’air dans les conduits, d'autant plus que la fabrique de glace se trouve souvent près de la porte. De même, si le distributeur de glaçons n’est pas utilisé régulièrement, de l’eau peut finir par se transformer en glace et bloquer cette fois-ci le circuit de distributeur de glace. Mon frigo est chaud Rassurez-vous : bien que cela soit parfois impressionnant, il est tout à fait normal que les côtés de votre frigo soient chauds. En fait, cette chaleur est causée par le passage du gaz réfrigérant dans le circuit interne. Ce gaz étant sous pression, il génère de la chaleur, c’est un principe physique. En revanche, il y a des moyens d’éviter que la température ne grimpe trop au niveau des parois du réfrigérateur. La première solution est de s’assurer que le réfrigérateur ne soit pas collé au mur ni à quoi que ce soit. La raison est simple : en maintenant une certaine distance par rapport aux côtés de l’appareil, il y a assez de place pour laisser passer l’air afin de ventiler. Si vous possédez un réfrigérateur encastrable, l’espace disponible entre le dos de l’appareil et le meuble est appelé le vide sanitaire et est pensé pour suffisamment bien ventiler le frigo. La deuxième solution pour éviter la surchauffe est d’éviter, si possible, d’exposer le frigo a des températures excessives. Un four à proximité directe ou une fenêtre exposée au soleil sont autant d’éléments qui peuvent faire davantage chauffer les parois et amener le réfrigérateur à plus travailler pour produire plus de froid. Nous vous souhaitons un bel été ponctué de pauses fraîcheur!

3 gestes simples pour entretenir votre climatiseur

Lorsqu’il fait chaud et que l’on a la chance de posséder un climatiseur chez soi, mieux vaut en prendre soin pour éviter la panne en pleine période de canicule ! Nous vous proposons de passer en revue quelques gestes qui permettront à votre climatiseur de rester fonctionnel. Nettoyer les filtres pour garder un air sain Un climatiseur ne se contente pas de rafraîchir l’air de la pièce dans laquelle il se trouve. Il en profite pour assainir un peu l’air intérieur et pour cause : le climatiseur va aspirer l’air présent dans la pièce pour le déshumidifier et le rafraîchir. Par conséquent, il aspire également les petites particules en suspension dans l’air. Pour éviter de rejeter un air tout aussi pollué par des allergènes et autres poussières, un filtre est présent dans un climatiseur. Forcément, ce filtre finit par s’encrasser. Il devient alors nécessaire de le nettoyer. Il s’agit d’une petite opération de maintenance qui est tout à fait facile à réaliser. Commencez par débrancher votre climatiseur puis retirez-en le filtre. Pour vous débarrasser des saletés qui s’y sont accumulées, munissez-vous d’un aspirateur et dépoussiérez le filtre. Une fois que c’est fait, lavez votre filtre à l’eau claire afin d’éliminer les impuretés qui n’auraient pas été enlevées lors de l’aspiration. Assurez-vous ensuite que le filtre soit parfaitement sec avant de le réintégrer dans le climatiseur. Dans le cas contraire, vous pourriez endommager votre appareil. Il est préconisé de nettoyer le filtre du climatiseur toutes les 2 semaines afin de garantir un bon fonctionnement. Pour les climatiseurs équipés de filtres à charbon, le remplacement de ces derniers doit être prévu tous les 6 mois environ. Bon à savoir : il est recommandé de ne pas excéder une différence de température de 10°C entre l’intérieur et l’extérieur. Au-delà, il y a plus de chances de tomber malade. Ne pas attendre que le bac déborde Une des tâches indispensables pour garantir un bon refroidissement de la pièce et un air sain est de régulièrement vider le bac de récupération d’eau. Cette eau est issue de la condensation des molécules d’eau naturellement présentes dans l’air. Cette concentration d’humidité peut malheureusement causer de la moisissure. Cette moisissure risque ensuite de se propager et de contaminer l’air que vous respirez. Le plus simple pour vidanger votre bac de récupération d’eau est de vous munir d’un seau et d’un tuyau de vidange. Penchez le tuyau vers le bas et l’eau s’écoulera naturellement. Détartrer de temps en temps Puisqu’il y a présence d’eau dans la machine, il peut arriver que du calcaire se forme dans les parties intérieures. C’est pour cela qu’il est recommandé de procéder à un détartrage mensuel. Cela évitera l’apparition de problèmes supplémentaires et vous apportera plus de sérénité quant à l’utilisation de votre appareil. La procédure de détartrage varie selon les fabricants et les modèles. Pour en savoir plus, il est nécessaire de se référer à la notice. Vous avez à présent toutes les clés en main pour profiter de votre climatiseur durant tout l’été !

Trouver le diagnostic d'une panne.

01. Choisir une marque
02. Choisir la catégorie
03. Sélectionner un produit